Miraculous World Shanghai, La Légende de Ladydragon : streaming, résumé et commentaires

Retrouvez ici toutes les infos sur l’épisode spécial Miraculous Shanghai. Le nom complet est Miraculous World Shanghai, La Légende de Ladydragon. Sur Génie des Jouets, vous pouvez notamment consulter des articles sur tous les épisodes spéciaux de Miraculous World. Les épisodes diffusés, mais aussi les futures épisodes. N’hésitez pas à partager le lien de cet article !

Miraculous World : Shanghai, La Légende de Ladydragon est un téléfilm de 54 minutes faisant partie de la saga Miraculous World issue de la série Miraculous : les aventures de Ladybug et Chat Noir. Il est diffusé en avant-première mondiale le 11 avril 2021 sur TF1 dans l’émission TFOU. 

Cet épisode spécial a été réalisé par Thomas Astruc, le créateur de Miraculous. Il est tiré d’une histoire imaginée par Astruc et Jeremy Zag. Le scénario est notamment signé par Astruc, Mélanie Duval et Sébastien Thibaudeau.

L’action se passe entre la saison 2 et la saison 3. Ou du moins avant la fin de la saison 3 et avant Miraculous New York.

Miraculous Shanghai en streaming ▶

Les épisodes Miraculous sont disponibles en streaming gratuit et légal sur le service Amazon Prime Video. Le service est disponible sur téléphone, tablette, ordinateur et télé.

Essayez dès maintenant les 30 jours gratuits et sans engagement

Miraculous Shanghai est accessible gratuitement sur le replay de TF1 pendant les 7 jours qui suivent sa première diffusion.

Le téléfilm sera disponible sur la plateforme de streaming Disney +,  après sa première diffusion sur Disney Channel.

Synopsis de Miraculous World : Shanghai, La Légende de Ladydragon

Les vacances débutent et Marinette Dupain-Cheng prend du bon temps. Mais, elle apprend qu’Adrien Agreste a dû accompagner son père à Shanghai. Elle décide de faire ses bagages et de s’envoler pour la Chine.

Marinette vient juste d’arriver à Shanghai. Avant de rejoindre Adrien, elle rend visite à son oncle Wang qui célèbre son anniversaire.

Trailer Miraculous Shanghai

Malheureusement, elle se fait voler son sac, ainsi que la pauvre Tikki qui se cachait bien sûr à l’intérieur. La collégienne se retrouve seule, perdue dans l’immensité de la ville.

Une jeune fille particulièrement débrouillarde lui vient en aide. Elle s’appelle Fei. Les jeunes filles, devenues amies, découvrent l’existence d’un nouveau bijou magique : le Prodigious. Un bijou que Papillon, lui aussi présent à Shanghai, convoite depuis bien longtemps…

Résumé de Miraculous Shanghai

Prologue

Tout commence le jour de la dernière éclipse enchantée. Par cette nuit de pleine lune, un rayon lumineux fait coulisser une pierre d’un mur. Ce mur est situé dans une crypte sombre dissimulée derrière une cascade d’eau. Elle est presque seulement éclairée par des stalactites et des stalagmites fluorescentes et multicolores.

L’ouverture dans le mur révèle un motif à tête de lion.  Elle s’illumine, en même temps que le bracelet à tête de lion d’un homme qui s’agenouille. 

Il s’agit de Wu Shifu, un maître du Kung Fu aux tempes grisonnantes. Il est désespéré, car le secret de la grotte sur lequel il veille est en danger. Et tous ces disciples le trahissent pour de l’argent, au mépris des valeurs ancestrales : courage, honnêteté et loyauté. Son ennemi, l’homme à l’éventail, cherche en effet à le briser. Il veut lui faire vendre son école de Kung Fu et accaparer le terrain sur lequel elle a été construite.

Plus tard, désemparé, Wu Shifu entend les pleurs d’un nourrisson. Il découvre alors un berceau déposé devant la porte de sa maison. Il s’agit de Fei. Elle devient sa fille adoptive et son disciple.

Devenue adolescente, Fei se voit offrir le bracelet à tête de lion. Elle devient ainsi la nouvelle Gardienne de la grotte et du bracelet.

Cependant, leurs ennemis les ont vaincus. L’école est en ruine et Wu Shifu n’est plus.

Une nuit, Fei se fait subtiliser le bracelet. Mais, elle doit coûte que coûte protéger le secret de la grotte lors de la prochaine éclipse enchantée.

En route pour Shanghai

À l’école, Marinette  rêve déjà de ses futures vacances : piscine, cinéma, balades et aussi des pique-niques. Avec Adrien, bien sûr. 

Même Ladybug et Chat Noir sentent le vent des vacances approcher : juste des petites missions, et pas d’akumatisés à combattre.

Marinette se voit confier par sa mère, la mission d’aller poster un colis contenant un cadeau pour son oncle Wang Cheng. Sur le chemin, elle téléphone à Alya qui lui apprend qu’Adrien est parti en Chine. Il participe en effet à l’inauguration d’un des magasins de son père à Shanghai.

Adrien, dans l’avion privé qui le mène en Chine avec Gabriel, est déçu de ne pas participer au pique-nique avec ses amis. Mais, il se réjouit de passer du temps avec son père.

Gabriel rejoint son bureau situé au fond de l’avion. Il est en liaison vidéo avec Nathalie. Les deux vilains évoquent l’éclipse enchantée. On découvre que Gabriel est en possession du bracelet à tête de lion, soigneusement placé dans une valise dont l’ouverture n’est possible que par empreinte digitale et scan rétinien.

Nooroo tente de le mettre en garde. Le Prodigious est bien trop puissant et dangereux pour être utilisé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été abandonné au profit des Miraculous et enfermé dans une grotte. Mais Gabriel y voit surtout le moyen imparable d’anéantir Ladybug et Chat Noir.

Marinette est de retour à la boulangerie avec le colis. Trébuchant sur le carton, elle informe ses parents qu’elle apportera finalement le colis en personne à son oncle. Elle pourra ainsi “se reconnecter à ses racines” chinoises. Bref, elle pourra surtout rejoindre Adrien.

Tom et Sabine n’y voient que du feu. Ils sont ravis et même très émus.

Wuzhen Old City, Shanghai, China » par cattan2011 utilisé selon les termes de la licence CC BY 2.0

À la recherche d’Adrien

Marinette est arrivée à Shanghai où elle a retrouvé son oncle Wang. C’est un homme gentil, de forte corpulence et trapu. Il a même appris le français pour pouvoir communiquer avec sa nièce.

Adrien réside dans une suite à l’hôtel. Gabriel ne semble pas partager sa joie de partager des moments père/fils. Il est en effet très occupé…

Au restaurant de Wang, “les Mille délices », Marinette fait la connaissance de Bastille. C’est un perroquet bien plus intelligent que la moyenne, qui était déjà le compagnon de Sabine.

Wang lui propose de cuisiner un plat. La jeune fille préfère nettement partir à la rencontre d’Adrien, dont elle a admiré les derniers selfies. Elle le retrouvera facilement grâce au GPS de son téléphone. Elle en profitera aussi pour dénicher  l’”ingrédient magique” mentionné par le perroquet.

Marinette se promène dans Shanghai. Les buildings y côtoient les maisons traditionnelles. Tikki, cachée dans son sac à main, lui apprend qu’elle parle le mandarin. D’ailleurs, les Kwamis parlent toutes les langues. 

De son côté, Adrien se fait prendre en photo avec trois fans chinois. Il parle un excellent mandarin. Son garde du corps en profite pour récupérer des statuettes de super-héros auprès d’un marchand de rues. On aperçoit même Chat Noir parmi les figurines.

Gabriel se rend à l’école en ruine de Wang Shi Fu. Il marche jusqu’à la cascade et appuie sur une roche. Il déclenche ainsi le mécanisme d’ouverture de l’entrée de la grotte. Gabriel informe alors Nathalie qu’il ne lui reste plus qu’à trouver la bonne personne à akumatiser.

Une voleuse au grand cœur

Pendant que Marinette se perd un peu dans Shanghai, Fei porte secours au Shanghaïens. Elle sauve notamment un homme coincé sous une camionnette. 

Mais Fei a désespérément besoin d’argent pour survivre. Elle croise Adrien et tente de voler sa bague. Gorille s’interpose, et Fei se volatilise subtilement au grand étonnement du garde du corps.

Adrien se lamente de la nouvelle défection de son père qui ne passera finalement pas l’après-midi avec lui. Plagg est triste lui aussi : il se lamente de ne pas avoir de fromage. Pourquoi ne pas aller au restaurant de Wang ?

Marinette localise Adrien sur le trottoir d’en face. Trop excitée d’avoir repéré son amoureux, elle ne remarque pas que Fei lui a discrètement volé son sac après l’avoir percutée.

Fei ouvre le sac et découvre Tikki, qui fait semblant d’être une peluche. Trop content d’avoir trouvé une bonne cible, la pickpocket retourne à la rencontre de Marinette. D’une main habile, elle lui vole son smartphone et ses bijoux (collier et boucles d’oreilles).

Les trois fans d’Adrien ont tout vu et se précipitent sur Fei. Marinette se méprend et pense que Fei se fait agresser. Elle part à leur poursuite, laissant Adrien partir en taxi.

Marinette s’isole dans une impasse et demande à Tikki de la transformer. Elle réalise alors qu’elle s’est fait détrousser.

Fei affronte finalement ses poursuivants. La simple exécution de prises de Kung Fu suffit à les déstabiliser et à les faire tomber à terre, sans qu’elle les touche. Le fan rondouillard ramasse le collier de Marinette perdu par Fei.

Le pacte entre Fei et Cash

Au restaurant de l’oncle Fang, Adrien apprend que sa copine est à Shanghai. “Que c’est beau, l’amour”, dit le perroquet… Adrien répond que Marinette est juste une amie. Il l’attendra au restaurant tout en aidant Wang à préparer le repas.

Marinette déambule dans Shanghai à la recherche de ses boucles d’oreilles. Des Shanghaïens s’aperçoivent qu’elle est perdue et tente de l’aider. Mais la barrière de la langue rend les choses compliquées et elle n’arrive pas à se faire comprendre. Une vieille femme lui donne finalement une paire de boucles d’oreille noires.

Fei arrive à la boutique de son receleur pour revendre ce qu’elle a volé. Il s’agit de Cash, l’homme à l’éventail. Il ne se soucie de rien d’autre que de l’argent.

Fei lui dit qu’elle en a assez de voler. Elle veut qu’il lui dise enfin quel est l’homme qui a brûlé l’école de son père. Il refuse, car Fei ne lui rapporte pas assez d’argent. Mais, si Fei retrouve Marinette, elle pourra lui revendre très cher le sac à main et son contenu, car ils ont une forte valeur sentimentale. Fei accepte.

La pauvre Tikki ne fait pas partie du deal : elle se retrouve dans une machine à pinces, au milieu de peluches.

Marinette se fait berner

Les chemins de Marinette et Fei finissent par se croiser. Grâce à la carte d’identité de Marinette, Fei a en effet pu être renseigné par les commerçants du coin qui ont croisé l’héroïne. Marinette, elle, essaie de fuir les fans chinois qu’elle prenait pour des voyous.

Fei aide Marinette à fuir les “voyous”. Au calme, Fei essaie de savoir si les bijoux ont une valeur sentimentale pour la collégienne. Elle est touchée par l’histoire de Marinette, car elle aussi recherche un bijou qui lui a été volé.

Au restaurant, Gorille et Bastille jouent avec les figurines de superhéros. Wang est inquiet du retard de sa nièce. Il décide de prévenir la police. Celle-ci diffuse une alerte à la télé. Adrien décide de partir à la recherche de son amie. Il se transforme en Chat Noir.

Fei aperçoit Marinette sur les écrans de télé dans la vitrine d’un magasin. Maligne, elle convainc Marinette de porter un chapeau et des lunettes pour ne pas être reconnue par les voyous. Et impossible pour Marinette d’utiliser le téléphone de Fei pour rejoindre son oncle, car Fei n’a plus de forfait…

Cash se fait berner

L’air de rien, Fei conduit Marinette devant la boutique de Cash. La collégienne remarque ses boucles d’oreille exposées dans la vitrine. L’homme à l’éventail en demande une somme exorbitante, à la grande colère de Fei qui se prend peu à peu d’amitié pour Marinette. A sa grande surprise, Marinette retrouve Tikki qui n’a eu aucun mal à s’échapper de la machine à pinces. 

Profitant de l’inattention de Cash, la jeune Chinoise décide alors de remplacer les boucles d’oreille de Marinette placées sur le présentoir par les boucles d’oreilles noires données par la vieille femme. Et Fei incite Marinette à refuser le deal. Et tant pis si Cash ne lui révèle pas qui a brûlé l’école de son père. Les jeunes filles sortent de la boutique.

Fei rend les boucles d’oreilles à Marinette qui prend en pitié le commerçant, persuadée que Fei vient de voler les bijoux. Dans sa boutique, Cash réalise qu’il s’est fait avoir : les boucles d’oreilles en sa possession ne sont pas les bonnes et la peluche de coccinelle s’est volatilisée !

Il ordonne à trois complices de poursuivre les jeunes filles.

S’ensuivent des poursuites et des quiproquos entre les héroïnes, les trois malfrats et les trois fans.

De son côté, Chat Noir est sur le qui vive, mais il n’arrive pas à retrouver son amie. Avec son bâton, il laisse un message à Ladybug en lui demandant de l’aide.

Le Roi Argent

Fei et Marinette ont réussi à échapper à leurs poursuivants. Elles atteignent l’école en ruine. Elles ignorent que Gabriel est présent. A son plus grand étonnement, il aperçoit Marinette et son amie.

Fei se confie à la collégienne. Elle lui raconte comment ses ennemis sont venus à bout de son père. Elle est sur le point de lui dire toute la vérité sur les événements de la journée lorsque Cash fait son apparition. Il veut son argent. Et, pour se venger, il révèle la duplicité de Fei à une Marinette sous le choc.

Gabriel reconnaît en Cash l’homme avide qui a vendu à Nathalie le bracelet à tête de lion volé à Fei.

Il se transforme en Papillon pour l’akumatiser. Marinette, très en colère contre Fei, remarque l’Akuma. Elle se sauve pour se transformer en super-héroïne à l’abri des regards.

Ladybug consulte ses messages sur son Yoyo. Elle écoute celui de Chat Noir, déjà à Shanghai. Les deux compères seront bientôt réunis.

L’Akuma se pose sur l’éventail de Cash et l’akumatise. Papillon promet au nouveau super-méchant de le rendre immensément riche s’il l’aide à s’emparer de l’objet caché dans la grotte. Marché conclu.

Cash se transforme en guerrier géant. Il devient le Roi Argent. Les lames d’argent de son éventail peuvent tout trancher. Et les lames d’or transforment en statue tout ce qu’elles touchent.

La découverte de la grotte

Les super-vilains entrent dans la caverne derrière la cascade. Fei se dresse alors sur leur chemin et attaque le Roi Argent. Celui-ci réplique en lui lançant des lames d’or. Papillon met rapidement fin au combat. Il agrippe le bras de Fei et la propulse hors de la caverne. Elle tombe dans un profond puits, mais réussit à s’accrocher aux parois. Elle est secourue par Ladybug à l’aide de son yoyo.

Après avoir détruit la porte en pierre, Papillon et son acolyte pénètrent dans la grotte. Ils descendent un escalier monumental en colimaçon évoquant le corps d’un dragon. Les bords  fluorescents de l’escalier éclairent leur descente.

Papillon et Roi Argent sont discrètement rejoints dans la grotte par Fei et Ladybug. Un rayon lumineux déplace une pierre du mur. La tête de lion lumineuse apparaît. Papillon, qui attend ce moment depuis 15 ans, appose le bracelet sur la tête de lion.

Mei Shi, le protecteur du Prodigious

Une lumière verte éblouissante jaillit du mur. Un guerrier géant à tête de lion et en armure fait son apparition. Il n’est pas humain, mais un esprit magique. Il est Mei Shi, le lion protecteur du Prodigious. 

Et Papillon va devoir affronter son jugement.

Une porte s’ouvre dans le mur. À l’intérieur, Papillon saisit une boîte à motif de dragons et de divers animaux. Mais, la boîte se désintègre aussitôt et laisse place au Prodigious. C’est un médaillon.

Papillon n’a aucune intention d’affronter Mei Shi. Il demande à Roi Argent de statufier le Gardien du Prodigious, à la grande surprise de celui-ci qui pensait avoir à faire à un combattant honorable.

Ladybug passe à l’attaque. Son yoyo ligote les pieds de Papillon et le suspend en l’air, tête à l’envers. Fei s’empare du Prodigious. C’est désormais elle qui affrontera le jugement de Mei Shi.

Mais le Roi Argent libère Papillon avec son éventail. Il attaque ensuite Ladybug qui esquive ses coups.

Renren, la porteuse du Prodigious

Fei passe le collier du Prodigious à son cou. Le symbole central et les sept symboles autour s’illuminent. Fei se transforme en super-héroïne. Elle porte une combinaison rouge et orange zébrée de noir. Sa chevelure noire est devenue rouge vif. 

Huit Renlings l’entourent. Leur apparence animale et leur taille sont semblables à celles des Kwamis. Ils saluent leur “Renren”, c’est-à-dire la personne qui porte le Prodigious. Elle seule peut voir ce qu’elle appelle d’abord “des espèces de bestioles magiques”.

Les Renlings sont les esprits des valeurs humaines. Chacun d’entre eux peut la transformer en animal à condition que la porteuse soit des valeurs qu’elle représente.

Renren choisit de se transformer en ours. Elle devient Ladybear (bear = ours en anglais). Un coup de patte puissant envoie les super-vilains s’écraser contre les murs de la grotte.

Ladybug lance son yoyo en l’air et invoque le Lucky Charm. Elle obtient un ballon de basket, mais ne sait pas comment l’utiliser. Elle le lance finalement sur Papillon pour stopper son offensive.

L’ours devient mante religieuse pour éviter les lames du Roi Argent. Fei se rechange en ours et frappe le Roi Argent. Elle devient ensuite un serpent et zigzague pour éviter les lames.

Le pouvoir du Dragon

Le Gardien du Prodigious informe Fei que le pouvoir du Dragon est le puissant de tous. Les intentions de la porteuse doivent être nobles pour pouvoir l’utiliser. Fei, à cause de son esprit de vengeance, ne peut pour l’instant pas l’invoquer.

Fei se transforme en singe et lance des coups de poing sur le Roi Argent. Ce dernier l’envoie valser dans une mare. Puis, il tranche une colonne de pierre avec son éventail. Elle vient s’écraser sur la mare.

Ladybug, acculée par les super-vilains, aperçoit Chat Noir niché plus haut sur un rocher. Chat Noir, l’éventail et le ballon de basket deviennent rouges à pois noirs. Ladybug brandit le ballon pour stopper l’éventail de Roi Argent. L’éventail vole dans les airs et est détruit par le Cataclysme de Chat Noir. L’Akuma est libéré. Le Roi Argent redevient Cash.

Le super-vilain Yan Woshi

Papillon envoie alors l’Akuma sur la balle en or de Mei Shi qui devient noire. Le Gardien est akumatisé en Yan Woshi, un géant tellement imposant qu’il détruit le plafond de la grotte. Il a pour cible le Bund (un quartier de Shanghai). Papillon se réjouit, jusqu’à ce qu’il réalise qu’Adrien réside dans le Bund. Il tente de stopper le géant, mais celui-ci est hors de contrôle. Les yeux du géant projettent des rayons lumineux qui désintègrent Papillon.

Plagg et Tikki sont fatigués. Ils doivent reprendre des forces avant que Ladybug et Chat Noir puissent de nouveau passer à l’attaque.

Le colosse sème la terreur et pulvérise les Shanghaiens. Les tentatives de Ladybug et Chat Noir pour le contrer échouent.

Renren se transforme en aigle pour atteindre la tête du super-méchant. Elle se transforme alors en tigre, mais est renvoyée brutalement au sol par le géant. Elle devient cheval et galope pour échapper aux rayons lumineux.

Les trois super-héros se retrouvent cachés derrière un kiosque. Renren ne sent pas digne du pouvoir du dragon et préfère s’enfuir en prenant la forme d’un perroquet.

Puis Chat Noir est à son tour pulvérisé par Yan Woshi.

Ladybug retrouve Fei en haut d’une tour. Elle se change en Marinette et lui remonte le moral. Fei, galvanisée, se transforme en Renren. Yan Woshi détruit la tour et précipite les jeunes filles dans le vide. Renren trouve alors la force de devenir dragon et sauve Marinette grâce à un tourbillon qui la porte dans les airs.

La puissance de Ladydragon, l’ingéniosité de Ladybug

Ladydragon crache maintenant des éclairs contre les rayons lumineux du géant. Ladybug invoque son Lucky Charm. Elle obtient un vase chinois plus grand qu’elle. Le vase, Ladydragon et le fleuve Huangpu deviennent alors rouges à pois noirs.

Ladydragon crée un tourbillon d’eau autour du géant. Yan Woshi se libère sans mal.

Ladybug entre à l’intérieur du vase. Ladydragon crée une tornade d’eau dans laquelle se trouve le vase. Elle l’envoie dans la bouche du géant. Le vase se retrouve alors dans l’estomac du super-vilain. Il touche la balle et libère l’Akuma, aussitôt purifié par Ladybug.

Mei Shi reprend conscience et découvre la ville délabrée. Ladybug répare les dégâts et redonne vie à Papillon et Chat Noir. Renren est félicité par le Gardien.

Dans la grotte, Fei règle ses comptes avec Cash. Elle décide de le livrer à la justice. Elle devient Renren et passe le bracelet à tête de lion à son poignet. Le Renling du lion en sort. Chat Noir, Ladybug et Renren reconnaissent Mei Shi.

Renren se transforme en aigle et emmène Cash au tribunal de Shanghai.

Vêtue de son nouveau costume ailé de super-héroïne, Ladybug rejoint le restaurant de son oncle. Elle se change en Marinette.

Épilogue

Wang, Adrien, Fei et Marinette sont réunis autour d’un bon repas. Wang est ravi de fêter pour la première fois son anniversaire en compagnie de sa nièce et de son petit ami. Marinette écarquille les yeux, effarée. Le jeune garçon est amusé. En chœur, Adrien et la jeune fille précisent qu’ils sont seulement amis.

Marinette récupère ensuite son collier, rendu par les fans d’Adrien. Le cadeau de Wang est un accordéon. Fei en joue un air. 

Puis, Marinette fait une petite gaffe en essayant de parler mandarin, et fait rire tout le monde. Elle répète en effet maladroitement le mot “sœur” (“jie-jie”) prononcé par Fei.

Adrien propose alors à Marinette de lui apprendre le chinois. Pourquoi refuserait-elle ?

Commentaires sur Miraculous Shanghai

Les Renlings

Les Renlings font leur première apparition dans l’épisode spécial Miraculous Shanghai.

Il existe (au moins) 9 Renlings. Ils sont en quelque sorte les cousins des Kwamis. Ce sont en effet eux aussi des petites créatures surnaturelles à l’apparence animale. Nul doute qu’ils ont aussi une nature divine.

Les Renlings peuvent transformer les superhéros en animaux sauvages. Les héros devront alors apprendre à contrôler, à maîtriser cette nouvelle personnalité hybride (mi-homme, mi-animal) afin de pouvoir l’utiliser correctement.

Concernant le Renling du dragon, seul un porteur du Prodigious aux intentions nobles peut l’invoquer.

Voici la liste des Renlings :

  • Mei Shi prend l’apparence d’un Renling lion à la fin de l’épisode.
  • Long Long est le Renling de la justice. Il a une apparence de dragon.
  • Hou Hou est le Renling de la compassion. C’est un singe.
  • She She est le Renling du courage. Il a l’apparence d’un serpent.
  • Tang Tang est le Renling de la patience. Il a une apparence de mante religieuse.
  • Xiong Xiong est le Renling du calme. Il a l’apparence d’un ours.
  • Roa Roa est le Renling de la discipline. C’est un tigre.
  • Ying Ying est le Renling de la confiance. C’est un aigle.
  • Hua Hua est un cheval.

En vrac

  • On apprend dans Miraculous Shanghai que les Kwamis parlent toutes les langues existantes sur terre.
  • Le Prodigious est si puissant et dangereux qu’il a été abandonné au profit des Miraculous.
  • Marinette est certes heureuse de retrouver son oncle Wang. Mais elle ne semble pas particulièrement émue de “retrouver ses racines”. Elle se rend à Shanghai dans l’unique but d’y retrouver Adrien.
  • Gabriel manifeste une attention et un amour inhabituel envers Adrien quand Yan Woshi menace de détruire l’endroit où habite Adrien. 
  • Le “O” de World dans “Miraculous World” à la forme d’une coccinelle.
  • “Cash” signifie “en espèces” en anglais.
  • En mandarin, Fei signifie “voler dans les airs”.
  • La signature de Marinette Dupain-Chang sur sa carte d’identité est simplement “Marinette”.
  • Marinette est à moitié chinoise (par sa mère), un quart italienne et un quart française (par son père).

Miraculous Shanghai, vers un grand Marvel à la française

La mythologie Miraculous

En plus des épisodes à New York et Shanghai, Ladybug posera bientôt ses valises au Brésil. Et la superhéroïne devrait encore visiter bien d’autres pays ! C’est en tout cas la volonté de son créateur, Thomas Astruc, et de Jeremy Zag, un des principaux producteurs de la série.

Astruc et Zag ont en fait en tête un projet extrêmement ambitieux : celui de partir à la conquête du monde en créant une sorte d’empire Miraculous dont Ladybug (et Chat Noir) sera la figure de proue. En effet, à terme, leur objectif est de façonner un “univers étendu”, un “grand Marvel à la française” (Astruc). Et donc de donner vie à beaucoup d’autres super-héros reliés à l’univers Miraculous. 

Ces nouveaux protagonistes seront introduits grâce au personnage de Ladybug, lorsqu’elle voyage en terre étrangère dans les films et téléfilms. Ainsi, le voyage en Chine est aussi une manière de présenter une nouvelle héroïne de Miraculous : Lady Dragon. Comme le dit Astruc, “le but est d’étendre Miraculous un peu partout dans le monde”.
Et c’est, peut-être, le signe annoncé d’une prochaine série dérivée de Miraculous spécialement dédiée au public chinois, avec Lady Dragon comme protagoniste principale.
Le film TV Miraculous Shanghai est en tout cas une manière certaine de promouvoir efficacement la série de par le monde, avec une histoire adaptée aux spécificités de chaque pays, avec une attention délicate pour ses spectateurs.

La mythologie Miraculous est en marche, “une mythologie où tous les héros seront interconnectés” (Zag). Les classiques et les nouveaux, réunis dans un “Miraculous World”.

« Shanghai«  » par Unai Sarasola utilisé selon les termes de la licence CC BY-SA 2.0« 

Une inspiration nippo-américaine

Créer un univers étendu était le souhait premier de Thomas Astruc, mais sous forme de Comics : « À l’origine, je voulais créer un univers papier, une lignée de comics avec plusieurs titres, à l’instar de Marvel ou DC. On est finalement parti sur une série animée, ce qui coûte plus cher et t’empêche d’en lancer 25. Mais la première boule de bowling a été lancée, et on a fait strike. On peut donc en lancer d’autres. “. 

Cette influence étasunienne n’implique cependant pas, ici, de reproduire tous les codes de l’Univers Marvel. Jeremy Zag revendique en effet “la chance en France d’avoir cette biculture” héritée du Japon et des USA. Ses références sont aussi les mangas et les anime japonais :” On a été inspiré par les héros japonais, les héros américains. On sait traiter le côté iconique des superhéros américains (le rouge à pois noirs, etc.), tout en ayant un message un peu différent : le pouvoir qui vient du cœur, de la passion, le fait de se surpasser”. 

Zag prend un peu plus ses distances avec le Marvel classique, car il estime qu’ils ont davantage de liberté dans le processus créatif. Il ajoute en effet : “L’ambition marvelienne est un peu plus corporate et, nous, on ne se prive pas, on ne se bloque pas et on raconte de belles histoires”. 

Voici donc la naissance d’un Marvel made in France, fondée sur l’amour des Comics et l’imaginaire nippon.

On écrit naturellement Miraculous Shangai, mais c’est un petit piège, car il y a bien 2 « h » dans le nom de la ville.

Guides d’achat » Miraculous » Miraculous World » Miraculous Shanghai
À VOIR ÉGALEMENT

1 réflexion au sujet de « Miraculous World Shanghai, La Légende de Ladydragon »

Laisser un commentaire